Fiches de 3ème année: 1ère et 2ème séquence du 1er projet.

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل

Fiches de 3ème année: 1ère et 2ème séquence du 1er projet.

مُساهمة من طرف Mansour yamina في الإثنين أكتوبر 05, 2015 3:37 pm

Niveau : 3AM
Par Mansour Yamina
CEM de Bouafia
H BB Djelfa

Projet 1
Réaliser un fait divers pour le journal de l’école.
Séquence : 1
Rapporter un fait, relatant une catastrophe, un accident.

Fiche pédagogique 1

Faire le point : Le fait divers est un récit, donc cela va de soi de questionner ce type de texte, dans le but d’y retrouver l’espace et le temps,les événements et les personnages impliqués (instigateurs ou victimes d’événements naturels ou humains, généralement caractérisés par l’inhabituel, l’insolite, le choquant et l’attractif pour le lecteur de cette rubrique. Le fait divers est une rubrique de journal)

Activité : Négociation du 1er projet + Expression orale

Objectif : initiation à l’appréhension de la notion « du fait divers »

Déroulement

1-Support : un journal

Questions Réponses des élèves (Attentes)

- Qu’est-ce que c’est ?
- Comment appelle-t-on ce document ?
(Un journal)
- Qu’est –ce- qu’on trouve, dans un journal ?
(Des informations ( Des sujets, des textes).
- comment appelle-t-on les textes que comporte un journal ?
(Des articles).
- Comment appelle- t-on, les grands sujets proposés par un journal ? (Rubriques).
- Donner des exemples.
(Le sport, la politique, la culture, la météo…)
- Les textes qui nous parlent des accidents, des catastrophes, des crimes… comment on les appelle ?
(Ce sont les articles des faits divers).
- Expliquer « Divers » = Différents, insolites.

Parler, à présent du projet que les élèves auront, à réaliser à la fin des 3 séquences, sur des fiches cartonnées et en groupes.

2- Expression orale

Objectif : Etablir une situation de communication, à partir d’un support iconique (l’illustration)

Page 14

Observation du support iconique (la photo) de AFP (Agence France Presse)

Questions Réponses

- Que voyez-vous sur la photo ?
(Un bateau, sur une maison et de la terre :De la boue) - Quelle est la place normale, d’un bateau ?
( La mer, le port.)
- Pourquoi, alors se trouve-t-il, là ?
(Faire lire la légende par un élève)
- qu’est-ce qui a provoqué cette situation ?
(Un tsunami)
- Le tsunami est causé par un phénomène naturel qui est déjà nommé, dans le titre, lequel ?
(Le séisme ou le tremblement de terre) (Mimer le phénomène, en secouant le bureau)
- C’est quoi, un tsunami ?
C’est une très grande vague qui est causée par le mouvement des plaques du fond de la mer, provoqué par le séisme et qui fait monter cette grosse vague qui emporte, tout sur son passage.( à défaut ; l’explication sera donnée par le prof)
- Comment appelle-on ce risque, ce danger ?
(Une catastrophe naturelle).

Faire exploiter le tableau, en dessous pour répondre, avec précision à toutes les questions posées.

- L’homme est-il responsable de ces phénomènes ?
(Non, l’homme n’a rien à y avoir, puisque ce sont des phénomènes naturels.)

Remarque : Faire répéter par les élèves les mots comme : tsunami- tremblement de terre et catastrophe naturelle)

Les élèves ne recopient rien sur leurs cahiers.


Fiche 2
Activité : Compréhension de l’écrit.

Objectif : Etablir une situation de communication

Les trois objectifs opérationnels de cette séance sont, dans l’ordre :

- Construire du sens et des hypothèses de sens, autour des éléments para textuels : (Le titre, l’auteur, la source de l’information, nombre de paragraphes, l’illustration) pour saisir l’intention de l’écrit.
(Exploitation préliminaire pour la mise en train)

- Développer un lecteur autonome : A titre personnel, je fais lire (lecture oralisée), 2 ou 3 élèves pour chaque paragraphe, puis l’exploitation directe. Passage, au paragraphe suivant et ainsi de suite, de la même façon…

- La grammaire du texte. Ré exploiter, le texte, ultérieurement, si celui-ci s’y prête. Exploiter la synthèse ou le récapitulatif proposé, dans le manuel.


Petit texte à suggérer et à recopier, sur le tableau.

Djelfa
4 personnes d’une même famille, mortes asphyxiées par le gaz.

4 personnes d’une même famille (Les parents et leurs deux petits enfants) ont été retrouvées mortes, par leurs voisins, hier à 13heures 45mn dans la commune de « Hassi Bah Bah », dans la wilaya de Djelfa.
La mort a été causée par l’inhalation du monoxyde de carbone, causée par une fuite dans le conduit d’échappement du poêle qui chauffait la chambre, sans bouches d’aération.

El khabar 30-01-2012

Exploitation de la para textualité.
- Identifier : Le titre et la source de l’information.
- Faire lire l’article par les élèves.
- Identifier : (Les victimes (personnes)- le lieu- le temps.
- Identifier l’événement : (La mort des 4 personnes)- la cause de la mort.
- Comment appelle-t-on ce type de texte : C’est un fait divers.
- Demander aux élèves, quelles sont les mesures à entreprendre pour éviter ce genre de drame.

Récapituler, en mettant toutes ces informations, dans un tableau (voir page 17 du manuel scolaire)


Fiche3
Activité : Lecture entraînement.

L’objectif de cette séance est de faire lire, l’ensemble de la classe, en sélectionnant un paragraphe ou une phrase, du texte déjà exploité, en compréhension de l’écrit.
Cette séance permet de donner la chance, à tout les élèves de pouvoir lire, reste à ce que le maître ne dort pas, entre temps et doit être vigilant,quant au suivi méticuleux des correctifs qu’il doit porter, tantôt, à l’articulation (les différentes combinaisons des sons), tantôt à la phonétique.



Fiche 4
Activité : Vocabulaire


Objectif : Constituer un champ lexical/ la nominalisation, à base verbale.

Déroulement.

1ère partie de la leçon

Exploitation de l’activité 2 page 18

Accidents : (crash d’avion- noyade- carambolage- dérapage- tamponnage.)

On peut ajouter oralement ou par écrit : (morts- blessés- victimes- hôpital -ambulance- protection civile- ambulance- médecin- soins d’urgence- expertise- choc- imprudence- vitesse- non respect du code de la route- armes- drogue- alcool- dispute- tomber- heurter- frapper- collision- blessure grave, légère- chauffard- criminels- voleurs- attaques- conséquences- causes…)

Catastrophes : (Naufrage- tempête- inondations- glissement de terrain- tornade- éruption volcanique- ouragan - typhon- cyclone- sécheresse- tsunami…)

On peut ajouter : (vitesse du vent- magnitude- l’échelle de « richter», dégâts matériels- incendies- désastres- maladies- pertes humaines- chaos -aide alimentaire- aide sanitaire- ravages-les militaires- le pillage- victimes- destruction- isolement- ravitaillement- hélicoptères- avions- aide internationale- (chiens-policiers)- secourir- la croix rouge- les nations unis- survivants- miracles- solidarité – les ONG…)

2ème partie

Porter sur le tableau

Observe

- Inhaler --------------- L’inhalation.
-Former ---------------La formation.
- Echapper-----------------L’échappement.
- Déraper-----------------Le dérapage.
- Composer---------------La composition.
- Ouvrir--------------------L’ouverture.

Faire remarquer que les verbes peuvent changer, en noms.
Faire remarquer que cela peut se faire pour certains verbes, avec la suppression de l’infinif.

Règle : On peut former des noms, à partir de verbes, en ajoutant des suffixes : ( ation- age- ement- ure- ance …)

Validation
Transforme les verbes suivants, en noms.

- présenter ---------------La…………
- utiliser-------------------L’………….
- finir----------------------La………..
- nettoyer-----------------Le……………
- activer-------------------L’…………….
- commencer-------------------Le…………
- ordonner-----------------L’ordonnance
- détruire----------------La destruction
- disparaître--------------La disparition.
- arrêter-----------------L’arrêt
- mépriser--------------Le mépris…etc

Se contenter de donner les verbes les plus simples.



Fiche 5
Activité : grammaire

Objectif : identification des indicateurs de temps

Cours de consolidation , déjà réalisé, en 1ère et en 2ème année




Fiche6
Activité: conjugaison


Objectif : identification de la morphologie du passé composé ( forme simple et forme surcomposée).


Le passé composé

Conjugue les verbes (…), au passé composé.

( finir) :- Ils………….le nettoyage de la maison.
( arriver) :- Elles…………, à midi.
( se laver) :- Tu t’………….les mains, avant de manger ?
(se perdre) :- Deux enfants se ……………., dans une forêt.

Passé composé= auxiliaires
Etre/ Avoir + Le participe passé du verbe
Au présent

Les verbes pronominaux se conjuguent, avec deux pronoms personnels (me- te- se- nous- vous- se) et se conjuguent, toujours, avec l’auxiliaire « être ».

La forme passive( surcomposée) du passé composé.

- ( laver) :- ses mains ont été lavées, avec soin.
- (couper) :- ses cheveux ont été coupés, avec un l’arme du crime.
- (obtenir) :- ces résultats ont été obtenus par le laboratoire de l’expertise.
- (préparer) :- ce bon pain a été préparé par ma mère.

Faire remarquer, aux élèves, la présence de deux participes passés, ainsi que le participe passé du verbe « être » qui implique l’application de l’accord, en genre et en nombre.




Fiche7
Activité : Orthographe


Objectif : Accord des participes passés, employés avec l’auxiliaire « être ».

Déroulement


Ecris correctement les terminaisons des participes passés des verbes entre parenthèses :

(Retrouver) :- Des oiseaux morts ont été retrouv…, sur la plage.
(Découvrir) :- Des nappes de pétrole ont été découvert…,au large du pacifique.
(Causer) :- Des dégâts considérables ont été caus…par le tsunami.
( provoquer) :- une marée noire a été provoqu…par la collision de deux pétroliers.

Règle : Le 2ème participe passé, employé, après le participe passé du verbe « être », à la forme passive surcomposée, s’accorde en genre et en nombre, avec son sujet
.
Donner la morphologie du verbe « être », au passé composé.

J’ai été
Tu as été
Il ( elle)a été
Nous avons été
Vous avez été
Ils (elles)ont été

Application

Exercice2 page 29 du manuel
- … ont été pollués…
- …ont été polluées…
- …ont été pollués…

Fiche 8
Activité : préparation de l’écrit et production écrite
20mn/ 40mn

déroulement

1- préparation de l’écrit : 20mn

activité 1 page 30

corrigé :

- Imprudence d’une piétonne.
- Crash d’avion, au Brésil.
- Un ouragan dévastateur.

2- production écrite : écrire ces données, sur le tableau

Qui ? : Un petit garçon de 6 ans.
Quand ?: Ce matin, à 10 heures.
Où ?: Sur le trottoir.
Quoi ?: l’enfant a été heurté par un chauffeur de taxi qui a perdu le contrôle.
Conséquence ?: L’enfant a été blessé, à la jambe et a été transporté,à l’hôpital.

Consigne : Reconstitue ces éléments, sous forme d’ un fait divers..


Fiche 8
Activité : lecture récréative

L’équivalent de la lecture suivie et dirigée.

Page : 35

- lecture magistrale par le prof.
- Lecture des élèves, suivie par des correctifs.
- L’exploitation :
- Identification :
- Du temps : jeudi, 29 décembre.
- Des personnages : Le raïs du chalutier « El Khali ». l’équipage : ses deux frères cadets et cinq autres marins.
- De l’événement : « faire lire l’entête ou la chapeau du texte »

Idée générale, à mentionner sur le cahier : « les marins sont, tout le temps, en danger. »

Fiche 9
Activité : compte rendu de la production écrite


-Prendre le travail, d’un élève moyen, le porter au tableau par lui-même.
-Apporter les correctifs nécessaires, avec la participation des autres élèves.
- Passer, à la phase de remédiation : localiser les difficultés dont souffrent les élèves et tenter d’imaginer des activités qui peuvent apporter des solutions.
-Remettre les copies corrigées, c à d avec des appréciations et non des notations. ( bien- t bien- mal organisé- travail mal fait- passable- peut faire mieux…etc)


Passer à la 2ème séquence, avec la même démarche.

Avant, la fin de la 3ème séquence, on informe les élèves pour la date de la remise de leurs projets qu’ils effectueront, en groupes et sur des fiches cartonnées, sous forme d’articles.
( Un fait divers, avec un petit dessin, à la main si possible.)
Ensuite, correction et remise des projets.

Entamer, ensuite le 2 ème projet.



Séq: 2
Rapporter un fait, un événement relatant un délit, un méfait


Séq: 2
Activité : Compréhension de l'oral

Obj: Aider à construire à l'Aral, un fait divers relatant méfait, contre un animal marin.


1- Arrêt sur image: Observation de la photo:

- De quel animal s'agit-il? Accepter toutes les réponses: un poisson- une baleine- un phoque. Retrouver sur la légende: un cachalot.

- Faire lire les infos que contient la légende et répondre à:

- Quoi? Un cachalot, espèce de baleines.
- Où? Où a-t-il échoué, retrouver mort, sans vie? Sur la plage su petit port.
- Quel est le non du journal qui a rapporte ce fait divers, cette information? Et quand?
" Le soir. Le 22 avril 2010.

2- Construction de l'oral, à partir des questions suivantes:

- Quoi? : Un cachalot mort sur une plage.
- Où? : Plage de petit port, à Mostaganem .
- Pourquoi? : Blessure à la tête, à cause d'un navire, un bateau.

3- Reconstitution, tjrs, à l'oral du texte suivant, à faire répéter par les élèves:

Un cachalot est retrouvé mort sur la plage de petit port. Il a été blessé à la tête, à cause d'un navire.

4- Récapituler par écrit, sur cahiers des élèves.

Question de synthèse: Est-ce-que ce que cet accident est une bonne ou mauvaise chose pour ce malheureux animal et pourquoi? Les élèves ont la liberté de dire ce qu'ils veulent.

Séq: 2
Activité : Compréhension de l'écrit

Obj: Lire et comprendre un fat divers relatant un méfait.

Texte support: Bejaïa
Braquage d'une bijouterie à Akbou.

- Exploitation des éléments périphériques: titre- photo- nombre de § et source.

- Lecture et exploitation:

1er §: Faire lire par 1 ou 2 élèves, lecture oralisée.
Quoi: de quoi s'agit-il? Un braquage: un vol à main armée, avec une arme.
Quand?: Jeudi matin.
Par qui? : Une bande de malfaiteurs: voleurs: de méchants gerçons…
Où ? Où ce vol a été commis? : une bijouterie, située en plein centre ville d'Akbou, 70 km, à l'ouest de Bejaia.

2ème §: Faire lire le §, découpé par 3 élèves.

- Quel était le nombre des bandits: 4 Bandits
- Une fois, à l'intérieur du magasin, quelle arme a sorti, l'un assaillants, des bandits? : Un pistolet, mimer l'arme avec la main.

3ème et 4ème §: Quelles sont les conséquences de cette attaque, les cambrioleurs: voleurs se sont emparés de quoi? : - Un lot de bijoux, estimé à 80 millions de centimes
- Une opération de recherche pour attraper ces malfaiteurs.

QCM: Réponds par vrai ou faux.

- Le texte est un fait divers: vrai
- Le texte relate un méfait: La solidarité: faux
- Voler est une bonne qualité: Faux, c'est une mauvaise et vilaine chose.


Séq: 2
Activité: Vocabulaire

Obj: Découvrir le champ lexical du mot "méfait"
Comment former les noms d'agent

1- Champ lexical du mot "Méfait"

Voici une liste de mots. Faites souligner les mots relatifs à " Méfait"

- Voler- agresser- regarder- tuer- drogue- alcool- école- prison- jardin- vitesse- accident- violence- cambriolage- polluer- nettoyer- police- menottes- gendarmerie- infraction)

2- Les noms d'agents, avec les suffixes: eur- ier- ien- iste.

Exercice à compléter par les élèves.

- Celui qui enseigne est un : profess….
- Celui qui soigne les malades est un : doct…
- Celui qui coupe les cheveux est un : coiff…
- celui qui malfait est un : malfait….

- Celui qui jardine est un : jardin…
- Celui qui est dans la police est un : polic…
- Celui qui est fabrique les meubles est : menuis…
- Celui qui éteint les incendies est un : pomp…

- Celui qui répare les voitures est un : mécanic…
- Celui qui vend des médicaments est un : pharmac…
- Celui qui fait des opérations est un: chirurg…
- Celui qui s'occupe de l'électricité est un : électric…

- Celui qui travaille dans un journal est un : journal…
- Celui qui travaille à la pompe est un : pomp…
- Celui qui vend des fleurs est : fleur…
- Celui qui fat de l'art est : art…

Solliciter les élèves à donner leurs propres exemples.
Réemployer 2 mots, dans 2 phrases complètes.





Séq: 2
Activité : grammaire

Objectif : identification de la forme passive,( la forme surcomposée)

Déroulement

1-La forme passive ( temps simples)



- une voiture heurte un passant. (forme active) – le sujet (voiture fait
S V COD
l’action). présent

La forme passive

- un passant est heurté par une voiture
Prés pp c d’agent (la cause)


Forme passive= verbe (être) au temps du verbe de la phrase active + le participe passé du même verbe.

2- la forme passive( temps composés)

- La voiture a heurté un passant. (forme active)
Pass comp

- Un passant a été heurté par une voiture.
Pass surcomposé
Aux temps composés, on ajoute seulement le participe passé du verbe être « été », entre l’auxiliaire avoir et le participe passé de la phrase active et établir les accords nécessaires.

Temps composés temps surcomposés
- a heurté------------------- a été heurté
- avait heurté----------------- avait été heurté
- eut heurté------------------ eut été heurté
- aura heurté-------------------aura été heurté

validation : écris à la forme passive

- la police a retrouvé les corps.
- Un hélicoptère a évacué les rescapés.
- Des victimes sont réanimées.



Séq: 2
Activité: Conjugaison

Obj: identification de la conjugaison passive


Observe: Voix active

- Le policier rattrape le voleur.
- Les nuages cachent la lune.
- Les ouvriers construisent une école.
- Le journaliste écrit des articles.
- Ma mère prépare le café.

Reconnaissance du temps

- Procéder au soulignement des verbes qui sont au présent et transformation à la voix passive par les élèves:

- Le voleur est rattrapé par le policier.
- La line est cachée par les nuages.
- Une école est construite par des ouvriers.
- Des articles sont écrits par le journaliste.
- Le café est préparé par ma mère.


Verbe être au présent ( Temps initial de la phrase active) + le participe passé du même verbe.

Application: 1 page 47


Séq: 2
Activité: Orthographe

Obj: Identification de l'accord du participe passé.

Observe, puis souligne les participes passés, en indiquant leurs verbes et avec quel noms , ils s'accordent et en désignant leur genre et leur nombre.

- La lune est cachée par les nuages. FS
- Des milliers d'hectares de forêts sont ravagés par le feu. MP
- Un délinquant est pris, en délit. MS
- Une perdrix est prise, dans un piège. FS
- Les filles se sont alignées, en rangée bien droite. FP
- Notre chatte s'est blésée à la patte. FS

( Cacher- ravager- interpeler - prendre- (s'aligner- se blesser : forme pronominale)

Activité 3 page 49
Séq: 2
Activité: Préparation de l'écrit et production écrite.

Obj: Rédiger, à l'écrit un court fait divers qui relate un méfait. Réemploi de la conjugaison passive


Activité 1: A partir de la grille, on obtient.

" Des pèlerins sont écrasés à mort, lors d'une bousculade, près de la Qaaba, à la Mecque dans un tunnel. L'incident s'est produit le 2 juillet 19911 et le résultat a été, la mort de 1426 personnes."

Activité d'écriture

Remettre en ordre le fait divers suivant, en exercice de reconstitution, à réaliser en classe.


- une dame sortant d'un magasin.
- ce dernier lui arrache son sac et prend la fuite.
- a été surprise par un délinquant.
- le sac a été remis à la femme qui remercie le brave jeune homme pour son courage.
- mais voilà que le jeune homme qui assiste à la scène, le contre et lui fait un croche pied qui le fait tomber.
- Le délinquant a été mobilisé et conduit, au poste de police.


Séq: 2
Activité: Lecture récréative. Page 55

Le 1er §: Lecture expressive par le prof

Lire le 1er § du fait divers et répondre aux questions:
- Faire lire un grand nombre d'élèves, surtout ceux qui évitent de participer, les solliciter et les encourager, en guidant l'opération, avec les soins qu'elle requiert.

A la fin de la séance, répondre à ces questions.
- Quand? - Quoi? : 3 chalutiers et le khalil, nom du 4ème, il manque.

Séq: 2
Activité: Compte- rendu de la production écrite.

Séq: 2
Activité: Evaluation bilan


Page 53

Mansour yamina
عضو نشيط
عضو نشيط

عدد المساهمات : 74
تاريخ التسجيل : 10/11/2012

معاينة صفحة البيانات الشخصي للعضو

الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة

- مواضيع مماثلة

 
صلاحيات هذا المنتدى:
لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى